TripletteVétérans : Aignan sacré à Condom

P5110050Alain Cantarutti nous raconte :
Jeudi matin, les terrains du pont de Barlet à Condom accueillaient la phase finale du championnat du Gers des vétérans en triplettes. Sous une pluie consistante, les nombreuses formations venues de tout le département se pressaient pour obtenir le titre gersois et le billet pour les prochains championnats de France. Le club Condomois du président C. Gourgues avait préparé de main de maître l'accueil et les aires de jeux pour permettre un jeu de qualité. La délégation officielle libérait les triplettes avec les parties de poules.
Après le repas, sous quelques rayons de soleil bienvenus, les affaires reprenaient par les parties de sorties de poules, véritables couperets. A ce jeu, la sensation venait de Moulia-Lartigue-Parlangeau (Urgosse) qui barrait la route d'un des favoris Morandin-Puertolas-Pujol (Bassoues). Le ton était donné, le jeu montait d'un cran pour les cadrages d'où sortaient Amadio (Eauze), Moulia (Urgosse), Duran (Auch la H.), Couzier (Mauvezin).
Alors que le ciel menaçait, les quarts voyaient Lasnier (Aignan)battre Amadio (Eauze); Zerbatto (A.S. Condom) tenir le flambeau local face à Moulia (Urgosse); Monferran (Samatan)gagnait son match face à Couzier (Mauvezin) et Duran (Auch la H.) continuait à l'arrachée face à Agusti (Gondrin L.). Les demi-finales offraient de belles opposition auxquelles, en fond, les imposants silos donnaient une ampleur majestueuse.
Les Condomois Zerbatto, Lasnier, Castagnos portaient les espoirs des supporters locaux afin de réaliser le carton plein suite au titre régional obtenu par les Condomois Mazoyer, Canovas, Rojat il y a 2 semaines. Mais la détermination des Aignanais emmenés par Lasnier ruinait les espoirs locaux (13-5).
L'aventure des Auscitains Duran, Rodella, Delgado s'arrêtait là, défaits par Monferran,(Samatan) sur le score de 13-8. En finale, C. Lasnier, B. Marcos, Y. Ferrer (Aignan) conquérants s'imposaient face à Monferran, Marti, Dalby (Samatan) au terme d'une belle partie 13-8.
Il est 22 h, les bandas peuvent jouer et réveiller la bonne humeur à Condom, il y a longtemps qu'à Aignan, la musique joue "We are the champion".
 
 P5110053 P5110052 P5110048
P5110032 P5110038 P5110040 P5110039
  P5110027 P5110024 P5110023 P5110022
P5110037 P5110033 P5110012 P5110013 P5110015 P5110017 20170511 120802